Les Amis de Rémi Accueil Qu'est-ce que la leucémie ? Les vidéos de l'association Contact Remerciements
  • Les Amis de Rémi
  • Les Amis de Rémi
  • Les Amis de Rémi
  • Les Amis de Rémi
  • Les Amis de Rémi
  • Les Amis de Rémi
L'association
Rémi
Présentation
Répartition des dons
Bulletins
Les manifestations
Blog / Actu
Agenda
Evénements passés
Sensibilisation au don
Don du sang
Don de plaquettes
Don de moëlle osseuse
Don de sang placentaire
ICL de Saint-Etienne
Don de moëlle osseuse

   QU'EST-CE QUE LA LEUCEMIE ?

 

   MALADIES

     La leucémie aiguë touche environ 5.000 personnes par an en France. Les causes sont très peu connues. Seules des causes chimiques et
     radiologiques où des patients ayant reçu des chimiothérapies ont été mises en évidence. Il n’existe pas d’hérédité, elles ne sont pas
     contagieuses.

     Comment se manifeste la leucémie aiguë ?

     Les globules blancs sont issus de cellules souches présentes dans la moelle osseuse. Ces cellules grandissent, se divisent et se libèrent dans
     le sang. Lors d’une leucémie, il se produit un dérèglement de ces cellules, celle-ci ne mûrissent plus et se divisent sans arrêt, leur nombre est
     tellement important qu’elles sont libérées dans le sang.
On les appelle les leucoblastes. Ces blastes sont incapables de remplir leur fonction
     immunitaire. Ils sont tellement nombreux qu’ils envahissent les autres organes et empêchent la moelle de produire suffisamment de globules
     rouges et de plaquettes.

     Conséquences graves :

             • Très grande sensibilité aux infections (fièvre …)
             • Risque hémorragique important (saignement, hématomes …)
             • Grande anémie (faiblesse, essoufflement, fatigue, vertige)

     Diagnostic

     Lors d’un examen sanguin, le nombre de globules blancs peut être élevé ou non, la diminution du nombre de plaquettes est souvent associée. On
     retrouve, au microscope, des blastes dans le sang. Le diagnostique final se fait sur le myélogramme, prélèvement d’un échantillon de moelle
     osseuse avec une aiguille placée au niveau de l’os, souvent le sternum ou l’os iliaque. Après étude, cet examen confirme donc le diagnostic par le
     grand nombre de blastes dans la moelle.

     Plusieurs types de leucémie :

             • Leucémie aiguë et leucémie chronique.
                Ces dernières surviennent surtout chez les personnes âgées, elles sont difficiles à traiter mais ne sont pas mortelles à court terme.
                Les leucémies aiguës sont dangereuses à court terme mais les possibilités de traitement et de rémission sont plus importantes.

             • 2 catégories de leucémie aiguë
                    lymphoblastique : les lymphoblastes sont les cellules jeunes qui normalement doivent donner des globules blancs nommés
                                                     lymphocytes, c’est la forme la plus répandue chez l’enfant.
                    myéloblastique : les myéloblastes sont les cellules jeunes qui normalement doivent donner des globules blancs nommés
                                                   polynucléaires. Cette forme est divisée en 7 catégories.

 

   TRAITEMENTS

     La chimiothérapie en plusieurs cures qui peuvent durer plus d’un mois en hospitalisation.

     Le but de la chimiothérapie est de nettoyer la moelle osseuse de toutes les cellules malades, les blastes. Malheureusement, elle tue aussi les
     cellules normales (qui donnent les globules rouges et les plaquettes).

     Le malade est alors en aplasie (sans défense immunitaire).

     Il est fragile aux infections, sensible aux saignements. Il a donc besoin très souvent de transfusions en globules rouges et en plaquettes. Il faut
     alors beaucoup de donneurs volontaires de sang.

     EFS ST Etienne : 04 77 81 42 43 www.dondusang.net

     Il faut attendre à peu près 3 semaines pour sortir d’aplasie, que les bons globules blancs apparaissent. Un autre myélogramme est diagnostiqué
     pour voir l’évolution (s’il est normal, le malade est en rémission).

     Plusieurs cures sont nécessaires, le traitement dure au minimum 6 mois avec des retours temporaires au domicile.

     Seul votre médecin est habilité pour le diagnostic et le traitement adapté. Le texte ne peut être qu’informations.

     La greffe de moelle osseuse

     Pour guérir certaines leucémies, le médecin dispose également de la greffe de moelle osseuse. Celle ci est dans certain cas, le seul espoir
     de guérison.
Une des conditions absolues du succès de la greffe est la compatibilité entre le donneur et le receveur. On cherche d’abord parmi
     les frères et sœurs ( une chance sur quatre d’avoir des caractéristiques génétiques proches du malade). Quand le donneur familial n’existe pas,
     le médecin fait appel au Registre France Greffe de Moelle Osseuse pour y rechercher un donneur dont les caractéristiques génétiques sont aussi
     proches que possible de celles du malade, cette correspondance est très rare.

      Si vous vous portez volontaire au don de moelle osseuse, vous pouvez donner une chance et un espoir au malade.

     N° 01 55 93 65 50 www.agence-biomedecine.fr

     Réalisation d'une greffe de moelle osseuse :

     1 - Le Conditionnement
          Ce traitement a trois objectifs : éliminer la moelle osseuse du patient, détruire les cellules malignes et induire une immunodépression pour
                                                                  éviter le rejet.
          Il consiste en une irradiation corporelle totale, plus une chimiothérapie intensive, ou parfois une chimiothérapie seule.
          Pendant à peu près une semaine, le patient va entrer en aplasie médullaire. (plus aucune défense immunitaire donc en milieu stérile total).

     2 - La Greffe
           L’administration du greffon se fait par voie intraveineuse.

     3 - La Prise de Greffe
           Il faut une dizaine de jours au greffon pour reformer une moelle suffisamment riche pour sortir d’aplasie médullaire. Pendant ce temps, le
           greffé est isolé dans un milieu protecteur pour prévenir les infections. Il reçoit des facteurs de croissance, des transfusions de plaquettes et
           de globules rouges, plus un traitement pour éviter le rejet du greffon.

Cliquez ici pour devenir membre bienfaiteur par un don
Prochaines manifestations
Bulletin n°10

 

Rejoignez notre groupe Facebook