skip to Main Content
Menu

Don de moelle osseuse

Dans les cancers du sang (leucémie mais aussi lymphomes, myélome, aplasie médullaire…), la greffe de moelle osseuse représente souvent le seul espoir de guérison quand il y a rechute après des séances de chimiothérapies.

Pour le malade le seul espoir de greffe est de trouver un donneur compatible.

Les recherches démarrent par les frères et sœurs du patient (ce sont les seules personnes de la famille à avoir la possibilité d’être compatible car elles ont les mêmes parents). Il y a 1 chance sur 4 d’être compatible avec chacun de ses sœurs et frères (soit 25%).

En l’absence de donneur familial, le donneur est recherché sur un fichier national de donneurs de moelle osseuse. Pour chaque malade, la chance de trouver un donneur compatible en dehors de sa famille est de l’ordre de 1 sur 1 million !

Comment se déroule le don ?

1ère méthode :

Par prélèvement de moelle osseuse dans les os du bassin.

  • Hospitalisation la veille du prélèvement
  • Anesthésie générale de courte durée
  • Prélèvement par ponction au niveau de l’os de bassin (34% de la moelle osseuse se trouve dans le bassin) mais pas de vrai geste chirurgical, plutôt une simple incision 1% de la moelle du donneur est prélevée (reconstituée en quelques jours)
  • Suites non douloureuses, bas du dos à peine sensible
  • Ce don justifie un arrêt de travail, aucun frais pour le donneur

2ème méthode :

Par prélèvement de cellules souches périphériques.

  • Après un traitement de facteur de croissance (ne pas confondre avec les hormones de croissance) de 4 à 5 jours pour stimuler la moelle osseuse, les cellules souches de celle-ci vont se multiplier et passer dans le sang du donneur
  • Le don se déroule comme un don de plaquettes (le sang passe dans un séparateur qui collecte les cellules souches et restitue les autres éléments au donneur). Il dure environ de 3h00 à 4h00, confortablement installé.
  • Pas d’anesthésie, pas d’hospitalisation
  • Conséquence : des courbature

Comment se déroule la greffe ?

Le malade subit un traitement dit de conditionnement qui comporte une chimiothérapie très forte, associée à une irradiation corporelle total (radiothérapie). Son but est de détruire la moelle osseuse du malade (pour qu’il n’y ait plus de mauvaises cellules) et de faire de la place pour la nouvelle moelle.

Le jour J, la greffe se déroule par simple transfusion. Les cellules de la moelle du donneur se répandent dans le sang du receveur et vont coloniser sa moelle osseuse.

C’est alors une nouvelle vie qui circule dans les veines du patient, car le patient va prendre le groupe sanguin de son donneur.

Pendant toute cette période, le malade est isolé en chambre stérile. Il est sous couverture antibiotique. Des transfusions de sang et de plaquettes sont indispensables car la moelle du receveur ne fabrique plus rien.

Très important : dès que le traitement de conditionnement démarre pour le malade, il ne faut plus d’hésitation pour le donneur car sans une greffe dans les jours qui suivent le malade ne pourra plus vivre.

Conditions pour donner sa moelle :

Comment devenir donneur de moelle osseuse ?

Il faut prendre rendez-vous auprès de l’EFS de sa région. A la suite d’un entretien médical et d’une prise de sang (permettant de déterminer le typage HLA), le donneur potentiel est inscrit sur le registre France Greffe de Moelle, et recevra sa carte de donneur de moelle.

L’inscription dans le fichier est révocable à tout moment.

La moelle osseuse ne se stocke pas. On ne peut donc pas offrir sa moelle de manière spontanée. Le donneur ne sera sollicité que lorsqu’un malade compatible avec sa propre moelle aura besoin d’une greffe (cette sollicitation peut intervenir après plusieurs mois, après plusieurs années ou peut être jamais). Il faut avoir conscience que l’on s’engage pour longtemps à faire un don de soi pour aider un malade que l’on ne connaîtra jamais.

Important :

  • Une personne de moins de 50 kg peut donner sa moelle
  • Une personne transfusée peut donner sa moelle
  • Un donneur qui a été sollicité 1 fois est retiré du fichier
  • Un donneur qui a été sollicité est retiré du fichier, mais peut se réinscrire au bout de 6 mois
  • Un donneur, inscrit sur le fichier, qui a déjà fait un don pour une personne extérieure à sa famille, peut donner à son frère ou sa sœur en cas de besoin et de compatibilité

Quelques chiffres :

Back To Top