skip to Main Content
Menu

Don de sang placentaire (ou sang de cordon)

L’Hopital Privé de la Loire à St Etienne fait partie des centres qui récupère le sang de cordon

A quoi ça sert

Le sang placentaire renferme une grande quantité de cellules souches hématopoïétiques ( à l’origine de nos cellules sanguines) qui peuvent être greffées à des malades dont la moelle osseuse ne fonctionne plus correctement.

La greffe de sang placentaire constitue donc une alternative à la greffe de moelle osseuse.

Avantage d’une greffe de sang placentaire

Les cellules souches provenant du sang de cordon étant immatures sur le plan immunitaire, elles sont moins agressives pour le receveur.

Le sang de cordon, stocké dans les banques de sang placentaire, étant immédiatement disponible, le temps d’attente d’une greffe est diminué pour les malades.

Contre-indication au don de sang placentaire

Si un accouchement difficile ou un événement particulier ne permettent pas aux sages-femmes d’effectuer le prélèvement.

Si la maman se rétracte même oralement.

Si le sang recueilli ne répond pas aux critères de conformité (possibilité d’utilisation pour la recherche en laboratoire).

Comment se passe le prélèvement de sang de cordon

Le sang placentaire est prélevé à la naissance, une fois le cordon ombilical coupé ( de 30 à 100 ml de sang).

Cette collecte n’est pas douloureuse et ne présente aucun danger, ni pour la mère, ni pour ‘enfant, puisqu’elle ne modifie pas l’accouchement.

Le sang est transporté sous 24 heures à la banque de sang placentaire la plus proche.

Quelques chiffres

En France, la première greffe de sang de cordon a été réalisée en 1988.

Le réseau français de sang placentaire possède environ 8.500 unités de sang de cordon (220.000 dans le monde).

Pour des raisons de sécurité, de précaution, de quantité insuffisante de cellules souches, seul un tiers des dons seront utilisés.

Back To Top